Logo SOS Mamans

Journal de bord (suite 90)

La cathédrale qui sauve des bébés

Le 11 septembre nous sommes appelés à Rouen d’où une jeune femme de 22 ans, Marie, enceinte mais désespérée, nous appelle à l’aide, croulant sous les dettes laissées par son compagnon qui l’a lâchement et brutalement quittée en apprenant sa grossesse. Sur place au rendez-vous dans un Café du centre-ville, nous attendons 2 heures, mais la jeune femme n’apparaît pas. Un peu déçus, nous repartons vers Paris, non pas sans passer devant la cathédrale et avoir pris une belle photo de la splendide façade luisant dans le soleil du soir.

En partant, essayant de renouer le contact, nous envoyons par sms à Marie notre belle photo, avec les seuls mots : « Vous avez une magnifique cathédrale ! » Immédiatement elle nous répond : « Oui, elle est belle. » Le contact était renoué. Et 5 minutes plus tard, c’est un sms-fleuve qui apparaît sur notre téléphone mobile, décrivant toute sa misère. La cathédrale a fait le miracle là où tout semblait perdu. Bref, elle dit qu’elle croule sous … 1756 € de dettes locatives, et dans sa détresse elle a déjà pris rendez-vous pour l’IVG. Nous lui proposons de l’aider et de régler directement à son propriétaire la moitié immédiatement, et le solde dans un mois. Le tout par l’amour de Dieu. Sa réponse joyeuse : « J’en suis heureuse. Quelle bonne nouvelle ! O mon Dieu, Vous m’avez écouté, et je Vous aime de plus en plus. Merci ! » Bébé sauvé, Deo gratias ! Voici la photo de son bébé de 6 semaines que Marie nous a envoyée quelques jours plus tard, comblée…

Rachat de bébés ?

Le 22 septembre notre coopératrice locale nous signale une jeune femme de 25 ans au Calvados, Christine, enceinte depuis 2 mois. Il y a urgence puisqu’elle a pris rendez-vous pour une IVG le lendemain. Son problème majeur qui l’écrase : également une dette locative, cette fois-ci de 970 €. Puisque nos moyens financiers diminuent dramatiquement, on est obligé de lui proposer de l’aider en 2 fois : cette nuit même un premier virement de 485€, puis le 15 octobre un 2ème virement de 485€, les deux directement au propriétaire. Après quelques tractations l’affaire est conclue. Et Christine confirme avec ce sms bouleversant: « Je ne peux pas croire que c’est vrai. Quelle grâce d’avoir pu rencontrer au bon moment vous et votre association SOS Mamans ! J’en pleure. Je suis émue. Je remercie ce pétale tombé du ciel, cette association de pompiers des bébés. Dites-leur que j’enverrai l’échographie de mon bébé dès que possible, car ici ce n’est pas comme à Paris, nous n’avons pas de Cybercafés avec scan et tout… ». Nous avons répondu : « Que Dieu vous bénisse et votre bébé ! »

Postface : faut-il avoir peur de racheter les bébés d’une mort certaine en réglant simplement les dettes de leurs mamans ? L’Eglise a une longue expérience de sauver des vies avec l’argent. Il y avait même un ordre des Mercédaires qui, au Moyen Âge, rachetaient les prisonniers chrétiens capturés par les barbares musulmans sur les côtes de la Méditerranée. Ainsi furent sauvés même des Princes et rois embastillés en Afrique du nord comme St Louis. Parfois ces moines se donnaient eux-mêmes en échange. Et le Christ n’a-t-il pas donné sa Vie pour nous en échange de notre salut ? Rien n’est trop cher pour le salut d’une seule âme, soit-ce d’un tout petit bébé !

Le baptême en prime !

A Chartres nous avions sauvé il y a quelques années la vie de 2 bébés. Puisque la maman Lina fut catholique de naissance, nous lui proposions de l’aider pour le baptême de ses bébés. Mais, elle-même non-pratiquante, elle tardait d’accepter. Avec son compagnon musulman elle avait un 3ème enfant. Finalement le diable lui est tombé dessus : son compagnon l’a bruyamment quittée en juin 2020, elle a perdu son travail et commençait à sombrer. Le 21 septembre nous lui disons : « Ne crois-tu pas que tu aurais eu plus de bénédictions de Dieu si tu avais fait baptiser tes enfants ? » Mais elle répond : « Pour le baptême : je crois en dieu mais j’ai du mal avec les religions … Elles condamnent à l’enfer les gens bien qui n’ont pas cru en leur religion… Comment un dieu qui nous aime tant nous imposerait autant de règles … Tant qu’on est bon, dieu devrait nous accepter auprès de lui après notre mort … Je crois en lui de tout cœur, car je le vois partout dans le quotidien ..  Mais les religions me semblent être des lois régis par l’homme. J’ai du mal à voir au delà depuis mes recherches religieuses et je n’ai malheureusement plus trop le temps d’en apprendre plus ces derniers temps ..  Bref, je ne crois pas que la religion définit notre foi et notre comportement. Désolée . »

Courageusement, sans trop d’espoir face à ce désenchantement de Lina, nous renouvelons notre offre : « Nous comprenons très bien ce que tu dis. Mais tu ne peux pas interdire au Bon Dieu qu’Il ait envoyé son Fils Jésus pour nous aimer, pour mourir sur la Croix pour nous prouver son Amour, et pour nous laisser les sacrements en nous confortant et nourrissant par son Corps même (l’hostie) pendant ce voyage difficile sur terre où l’on peut perdre son âme. S’il y a sacrements, il y a donc des prêtres. S’il y a des prêtres il y a donc l’Eglise. Tout cela est bien la volonté divine. Par contre nous sommes bien d’accord avec toi que certains prêtres ne sont pas toujours ce qu’ils devraient être et prêcher. Mais nous aussi sommes pécheurs, donc ne les accusons pas (trop). 

Nous restons à ta dispo pour t’aider à organiser le baptême de tes enfants, si tu veux. Nous avons des prêtres formidables ici qui baptisent “nos” bébés SOS Mamans. Ce n’est sûrement pas mauvais si tu donnes ainsi à tes enfants la possibilité rapprochée de connaître Jésus, de l’aimer et de se donner à Lui à leur tour. Par le baptême nous devenons Enfants de Dieu, véritables frères et soeurs de Jésus. Tu as eu cette chance inouïe toi-même.

Jésus nous a dit: “Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie” (Jn 14,6), et encore: “Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé” (Mc 16,16). Ce n’est pas pour rien qu’il nous a dit cela, c’est même extrêmement sérieux, il en va de notre salut éternel.

Notre chère Lina, Jésus est le seul personnage sur terre (et au Ciel) qui est bien. C’est le seul qui mérite que nous le suivions et l’aimions de tout notre cœur. Les autres ce ne sont que des charlatans. Ils parlent comme des perroquets, mais ils ignorent tout de la Vérité.

Tu en sais quelque chose, et nous aussi.

Bien à toi, W. – SOS Mamans. »

Réponse ultra-courte et lapidaire, par email du 22 septembre : « Je veux faire baptiser mes trois enfants . Comment faire ? Signé : Lina ».

On ne peut qu’admirer et dire : Deo gratias !